Sacrés fonctionnaires

Ted Stanger frappe encore !  » Le plus français des
Américains  » jette cette fois son regard moqueur sur le monde des fonctionnaires et… des administrés. Ressortissant d’un pays où même la carte d’identité n’existe pas, il brosse le tableau à la fois drôle, ironique et impertinent de notre système administratif et de ses cinq millions d’agents. A propos de l’invraisemblable dépendance affective des Français vis-à-vis de la fonction publique, il constate amusé :  » Vous êtes tous des licenciés ès dossier, des fidèles du guichet, des remplisseurs de
formulaires, des cocheurs de cases.  » A travers ces chroniques, Ted Stanger nous dévoile ses allergies face à la bureaucratie sous toutes ses formes. Un
rejet de la paperasserie qui l’a d’ailleurs poussé à préférer vivre en France comme un sans-papiers pendant dix ans. De son mariage raté pour cause de formalités excessives à son amour secret pour une contractuelle bienveillante en passant par l’hystérie fiscale, les passe-droits institutionnalisés, notre paysannerie subventionnée, nos services publics anesthésiés ou, encore l’invention du libéralisme
planifiée, l’auteur fait son miel et s’interroge sur le
lien entre un certain déclin français et le trop-plein d’Etat-providence. Fonctionnaire ou pas, tout le monde se reconnaîtra dans ce portrait d’une France exceptionnelle, telle que seul cet Américain francophile pouvait la décrire.

http://www.michalon.fr/index.asp

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s