MAKE OUR PLANET GREAT AGAIN

Marx attack

Bulletin des climato-réalistes n° 70

Publié le 30/06/2017 par Usbek

– Emmanuel Macron lance le pacte mondial pour l’environnement 

– Les éoliennes impactent les espèces d’oiseaux protégées

CANICUL BENITS

Selon Météo France pour rencontrer  un épisode de canicule analogue à celui que nous venons de connaître en juin, il faut remonter à 2005 et 1976. La belle affaire ! Guillaume Séchet a recensé trente épisodes caniculaires entre 1850 et 2006 dont août 1911 l’un des mois les plus chauds de l’histoire et 1947 (40°C à Paris les 27 et 28 juillet, record absolu depuis 1873). Emmanuel Leroy Ladurie indique qu’au dix-huitième siècle siècle les canicules pouvaient se répéter plusieurs étés consécutifs : ainsi les années 1705, 1706 et 1707, et le « couple brûlant » (sic) des années 1718 et 1719 « avec sauterelles africaines jusqu’au Languedoc ».

QUOI DE NEUF AUX PÔLES ?

Arctique : stabilité des températures estivales, augmentation de l’épaisseur des glaces

Remarquable stabilité des températures arctiques en été, grande variabilité en hiver et cela depuis le début des observations (1958).  Richard Lindzen avait commenté : « au vu du comportement des températures estivales, le CO2 n’est pas, de manière évidente, un facteur déterminant ». Il neige plus qu’il ne fond au Groënland, d’où une augmentation spectaculaire de la masse de glace de surface en 2016 et 2017 par rapport au niveau moyen de la  période 1990-2013.

 Antarctique : la régression de la banquise a été causée par de violentes tempêtes.

Le site wattsupwiththat fait état d’une étude selon laquelle la régression de la banquise Antarctique s’explique par une série de tempêtes sur l’océan Austral survenues à la fin de 2016. « Rien n’indique qu’il s’agisse d’autre chose que de variabilité naturelle, cela met en lumière l’extrême variabilité du climat de l’Antarctique » indique John Turner l’auteur principal de l’étudie publiée dans Geophysical Research Letter.

IMPACT DES ÉOLIENNES SUR LES OISEAUX

Selon un rapport publié par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) plus de 80 % des cadavres retrouvés sous les éoliennes appartiennent à des espèces protégées.

EMMANUEL MACRON HÉROS DU CLIMAT

L’Élysée lance le site makeourplanetgreatagain.fr

Ce site (en anglais) développé selon Le Monde en quatre jours pour un coût de 22 000 euros invite les chercheurs américains à venir travailler en France. Emmanuel Macron leur promet 1,5 million d’euros pour s’installer dans notre pays. Selon la revue Science qui a consacré un article à cette affaire, certains scientifiques français pensaient que le site était un faux. La plupart d’entre eux y voient d’avantage une campagne de communication qu’un engagement à lutter contre le changement climatique. Anthony Watts quant à lui interpelle les chercheurs américains :  «Qu’attendez-vous? ».

Le pacte mondial pour l’environnement : un nouveau truc dans le machin

Fruit d’une coopération « de 80 juristes de 40 pays», ce texte rendrait obligatoire » les droits et les devoirs des citoyens et des Etats face à l’environnement.  Selon France 24 le président français s’est engagé à porter le projet devant l’ONU dès septembre prochain et a déclaré : « Sur la base de cet avant-projet de pacte mondial pour l’environnement, je m’engage, non pas simplement à venir faire un discours, (…) mais à agir ».

BÊTISIER

Les 100 délires climatiques de Belgotopia

Compilation de 100 délires climatiques par l’éditeur du site Belgotopia.  Un exemple extrait de Slate « Le réchauffement climatique causera la naissance d’une majorité de filles ». Il en reste quatre-vingt-dix-neuf !

Les restrictions à l’avortement sont la cause fondamentale du réchauffement climatique.

C’est le point de vue exprimé par la féministe Gloria Steinem : « Si nous n’avions pas systématiquement obligé les femmes à avoir des enfants…pendant les 500 ans du patriarcat, nous n’aurions pas de problème de réchauffement climatique » a-telle déclaré.

ACTIVITÉS DE L’ASSOCIATION

97% de scientifiques d’accord avec la théorie du dérèglement climatique ? Euh… c’est un peu plus compliqué qu’il y paraît

Sur Atlantico.fr Christian Gérondeau indique que des chercheurs ont étudié les 11 944 publications sur le climat parues entre 1991 et 2011. Les résultats publiés en 2013 montrent que près de 66% des publications n’expriment pas d’avis, ni positif, ni négatif sur le réchauffement climatique.

Le site des climato-réalistes 

Retrouvez les trois derniers articles publiés sur le site de notre association :

Fonte des glaciers de l’antarctique : réchauffement climatique ou variabilité naturelle ?
La précision millimétrique des observations satellitaires est-elle crédible ?
L’élévation du niveau de la mer : un empilement d’incertitudes

PUBLICATIONS

Max Falque : Propos écologiquement incorrects, (disponible sur Amazon)

Michel Gay : Au diable les énergies renouvelables ! (disponible sur Amazon)

Michel de Rougemont  : Réarmer la raison (disponible sur Amazon)

Publicités