Le Musée de « l’Oncle Sam »

Au 105 N. Main Street à Bentonville, Arkansas se trouve le musée de « l’Oncle Sam » créateur du premier distributeur au Monde…

Sam Walton Sam Walton

Né dans une petite ville de l’Oklahoma, il grandit pendant la Grande Dépression. Il apprend donc dès l’enfance à se débrouiller pour aider sa famille, il est vendeur de lait puis livreur de journaux. Il étudie ensuite au lycée puis à l’Université du Missouri où il étudie l’économie. Trois jours après avoir obtenu son diplôme, Walton est embauché dans un magasin JCPenney en tant que manager puis dans l’entreprise de munitions Dupont. En 1942, il rencontre Helen Robson, fille de banquier et elle-même diplômée en commerce, elle deviendra sa femme le 14 février 1943. Peu après, Sam est mobilisé dans l’armée américaine.

Sam Walton revient à la fin de la guerre en 1945 et il décide d’ouvrir son propre magasin. À l’aide d’un emprunt de 25 000 dollars contracté auprès de son beau-père, il loue alors un magasin franchisé de la chaîne Butler Brothers à Newport dans l’Arkansas. C’est dans ce magasin que le couple mettra au point et testera certains des concepts qui feront leur succès.

Les étagères doivent toujours être remplies pour donner une impression d’abondance avec un grand choix de marchandises à bon prix, et les Walton sont à l’avant-garde concernant la pratique du discount grâce à des achats en grandes quantités bien négociés. D’autre part le magasin reste toujours ouvert très tard même lors des fêtes de Noël.

Le magasin devint alors le plus performant de la chaîne Butler Brothers; le propriétaire du magasin attribuant le succès au bon emplacement du magasin et non aux méthodes révolutionnaires des Walton décida de ne pas leur renouveler la location pour l’attribuer à son propre fils. Le couple est donc poussé à partir, avec toutefois 50 000 dollars de profits en poche. En 1950, ils ouvrent donc un nouveau magasin Butler Brothers à Bentonville. Durant cette époque, Sam s’illustre beaucoup dans des activités civiques. C’est à ce moment qu’il décide d’ouvrir un second magasin, mais cette fois ci n’appartenant pas à la chaîne pour laquelle il travaillait. Il va voir chez ses concurrents pour trouver de bons vendeurs pour ce magasin. C’est un réel tournant car c’est désormais lui qui recherche et embauche des managers. Il motive ses managers en leur promettant de devenir des actionnaires de la chaîne, et ceux-ci font donc tout pour maximiser leurs profits.

C’est ainsi, avec des équipes motivées et les techniques qu’il a déjà testées, qu’il ouvre plusieurs magasins. Il en fait aussi déjà profiter sa famille en associant à son entreprise son frère, son beau-frère et son beau-père. Dès 1962, Sam Walton et son frère Bud possèdent 16 magasins dans l’Arkansas, le Missouri, et le Kansas. C’est cette année-là qu’ils nomment leurs magasins Wal-Mart.

On peut attribuer son succès au soin qu’il apportait au respect de la « relation client » et comme il le disait lui-même: « Il n’y a qu’un patron : le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu’à l’employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs ».

Le musée

Bentonville

The Walmart Museum
105 N. Main Street,
Bentonville, AR 72712

http://www.walmartmuseum.com/

walmart facts infographic_2015_02

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s